Accueil

TOUTES ET TOUS
UNI.E.S
CONTRE
LES VIOLENCES

INTRODUCTION

Le site est conçu par le Ministère de la femme, de la famille et des séniors, avec l’appui du Conseil de l’Europe.

Il vise à sensibiliser le grand public aux connaissances utiles à la promotion de l’égalité des genres et la lutte contre les violences faites aux femmes à travers le cycle de vie.

Il comporte des informations utiles pour comprendre les fondements des violences basées sur le genre et offre les outils nécessaires pour y faire face.

Ces outils sont sous forme de publications (articles, livres ou rapports), de vidéos ou d’affiches.

Pour accéder à ces informations, il vous suffit de cliquer sur les onglets correspondants classés par thématique.

GENRE ET SEXE

Le concept du genre fait référence à l’ensemble des caractéristiques associées aux hommes et aux femmes dans une société et dans un contexte historique et culturel donné qui façonne l’identité d’un individu. Le genre met l’accent sur les rôles sociaux qui sont appris à travers le processus de socialisation et qui changent selon les régions et les époques.

Le sexe biologique fait plutôt référence aux caractéristiques physiques des hommes et des femmes, qui ont pour fonction la reproduction de l’espèce humaine.

En d’autres termes, l’individu naît « mâle » ou « femelle » (sexe) et devient « Homme » ou « Femme » (genre).

éGALITE des sexes

L’égalité entre les sexes est la garantie que les femmes et les hommes et les garçons et les filles bénéficient de l’égalité des droits, des responsabilités et des chances tout en prenant en compte les diversités des individus. Comme le précise l’Objectif 5 de
Développement Durable « elle est aussi un fondement nécessaire pour l’instauration d’un monde pacifique, prospère et durable ».

« Toute distinction, exclusion ou restriction qui a pour effet ou pour but de porter atteinte à la reconnaissance aux femmes, des droits de l’Homme et des libertés, sur la base de l’égalité complète et effective, dans les domaines civil, politique, économique, social et culturel, ou de compromettre cette reconnaissance ou la jouissance ou l’exercice de ces droits par les femmes, quel que soit la couleur, la race, la religion, la pensée, l’âge, la nationalité, les conditions économiques et sociales, l’état civil, l’état de santé, la langue ou le handicap.
Ne sont pas considérées discriminatoires, les procédures et mesures positives visant à accélérer l’instauration de l’égalité entre les deux sexes. »

Article 3, Loi organique n° 58-2017 du 11 août 2017, relative à l’élimination de la violence à
l’égard des femmes

DISCRIMINATION À L’ÉGARD
DES FEMMES

VIOLENCES CONTRE
les femmes

« Toute atteinte physique, morale, sexuelle ou économique à l’égard des femmes, basée sur une discrimination fondée sur le sexe et qui entraîne pour elles, un préjudice, une souffrance ou un dommage corporel, psychologique, sexuel ou économique et comprend également la menace de porter une telle atteinte, la pression ou la privation de droits et libertés, que ce soit dans la vie publique ou privée ».

Article 3, Loi organique n° 58-2017 du 11 août 2017, relative à l’élimination de la violence à
l’égard des femmes

ICEBERG DES
VIOLENCES

fORMES DE VIOLENCES
CONTRE les femmes

Violence physique : tout acte nuisible ou de sévices portant atteinte à l’intégrité ou à la sécurité physique de la femme ou à sa vie, tels que les coups, coups de pieds, blessures, poussées, défiguration, brûlures, mutilation de certaines parties du corps, séquestration, torture et homicide.

Violence sexuelle : tout acte ou parole dont l’auteur vise à soumettre la femme à ses propres désirs sexuels ou aux désirs sexuels d’autrui, au moyen de la contrainte, du dol, de la pression ou autres moyens, de nature à affaiblir ou porter atteinte à la volonté, et ce, indépendamment de la relation de l’auteur avec la victime.

Violence morale : toute agression verbale, telle que la diffamation, l’injure, la contrainte, la menace, l’abandon, la privation des droits et des libertés, l’humiliation, la négligence, la raillerie, le rabaissement et autres actes ou paroles portant atteinte à la dignité humaine de la femme ou visant à l’intimider ou la dominer.

Violence économique : tout acte ou abstention de nature à exploiter les femmes ou les priver des ressources économiques, quelqu’en soit l’origine, tels que la privation des fonds, du salaire ou des revenus, le contrôle des salaires ou revenus et l’interdiction de travailler ou la contrainte à travailler.

Violence politique : tout acte ou pratique fondé sur la discrimination entre les sexes dont l’auteur vise à priver la femme ou l’empêcher d’exercer toute activité politique, partisane, associative ou tout droit ou liberté fondamentale.

Article 3, Loi organique n° 58-2017 du 11 août 2017, relative à l’élimination de la violence à l’égard des femmes

DONNEES STATISTIQUES

Plus que 15000 appels reçus par la ligne verte 1899 pour l’écoute et l’orientation des femmes victimes de violences dont 80% durant le confinement.

Le nombre des appels reçus par la ligne verte 1899 durant le confinement a augmenté de 7 fois en comparaison avec l’année 2019.

Le mari / conjoint est l’agresseur dans 75% des cas signalés sur la ligne verte 1899 en 2020.

76% des femmes sont des victimes de violence physique.

85% des femmes sont des victimes de violence psychologique.

4 femmes sur 5 sont des victimes de violence sur les réseaux sociaux en 2020.

21% des violence sont faites contre les enfants.

Plus que 68000 plaintes enregistrées auprès des unités spécialisées dans les crimes de violences faites aux femmes et enfants en 2020.

Plus de 2500 mesures de protection ont été prises par les unités spécialisées au profit des victimes en 2020.

Plus que 4000 femmes victimes ont bénéficié des services d’hébergement spécialisées au profit des depuis 2016.

Portail de signalement

Matériel d’abus
sexuels sur enfants sur internet

Application MANARA

Signalement des violences contre les femmes

Application SafeNess

Protection des
violences contre
les femmes dans
l’espace public

Application IJA

Intégration socio-économique des femmes

Cartographie
des
services

destinés aux femmes victimes de violences

Je ne suis pas seule

Kit des droits des femmes victimes de violences

Supports de sensibilisation sur
l’égalité du genre

Supports de sensibilisation sur
les violences faites
aux femmes

Nous Contacter

Email

Ministère de la Femme, de la famille et des séniors 02, Rue d’Alger 1001 TUNIS, Téléphone : + 216 71 258 514